B/ Le financement de l’investissement

vendredi 7 octobre 2005.
 

Types de financement, tendance

L’investissement exige des moyens financiers (épargne).

Il existe plusieurs moyens de financement :
-  financement interne : autofinancement (les entreprises utilisent les bénéfices produits)
-  financement externe :

De nos jours l’économie est moins une économie fondée sur l’endettement (financement par crédits bancaires ou emprunts obligataires) mais une économie fondée sur le financement direct via les marchés financiers (émission d’actions et l’appel des entreprises à l’épargne).

Taux d’intermédiation financière - 18.6 ko

On observe toutefois que la tendance à la désintermédiation semble avoir céssé depuis plusieurs années. D’autre part, la désintermédiation financière ne signifie pas tant la disparition des banques que la transformation de leur métier. Les banques sont de plus en plus des acteurs de la finance de marché : conseil financier, sociétés de bourse détenues par les banques, gestion de l’épargne des particuliers. Les banques financent aussi les entreprises en achetant de leurs actions, comme en témoigne l’écart entre taux d’intermédiation au sens strict et taux d’intermédiation élargi.

L’autre tendance majeure est la place de plus importante des finacements provenant de l’étranger :

les financements de marché apportés par les non-résidents se développent fortement, au point de représenter, en cumuls de flux à partir de 1998, plus de 80 % des financements non intermédiés des ANF résidents. Ainsi, c’est avant tout l’importance des financements de marché apportés par les non-résidents, dont les flux d’investissement portent sur toutes les catégories de titres, qui constitue le principal facteur explicatif de la baisse du taux d’intermédiation.

Évolution du taux d’intermédiation financière en France (1994-2004) Michel Boutillier, Jean Charles Bricongne, 2006.

Avantages et inconvénients de ces moyens de financement

Autofinancement Emprunts Marchés financiers
Avantages pour l’entreprise Pas de frais financiers, indépendance, investissements de long terme Expertise bancaire (crédit adaptés, rôle de conseil) et Effet de levier de l’endettement Moyens importants, pas coûts d’intermédiation (sauf intermédiaires de marché)
Inconvénients pour l’entrepriseDépend des profitsCoûts d’intermédiationRémunération élevée des actionnaires (fonds de pension par ex.), Risque d’OPA hostile
Avantages pour l’économie cycle vertueux : profits-investissement-croissance-profits. Le profit sert des fins productives Crédit=création de monnaie. Expertise bancaire Concilier rendement et liquidité draine l’épargne vers investissement productif. Les marchés orientent l’investissement de manière optimale ?
Inconvénients pour l’économieRestriction de l’investissement (si faibles profits)Surexposition au risque et inflation (si trop de crédits). Rationnement du crédit (si crise bancaire)Instabilité, déconnexion par rapport aux fondamentaux


Taux d’intermédiation financière - Etude de la Banque de France sur l’intermédiation financière 1994-2004

Comptes financiers de la nation 2005 - INSEE Première
Répondre à cet article

Forum